La Sega Dreamcast

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Sega Dreamcast

Message par Maaad le Jeu 2 Avr - 8:27


1. Présentation

La Dreamcast est la dernière console de salon produite par la firme Japonaise Sega. Elle fut commercialisée à partir du 27 novembre 1998 au Japon pour une disponibilité en Europe le 14 octobre 1999. Elle succède à la Saturn, commercialement très mise à mal par le succès phénoménal de la Playsation de Sony.

La Dreamcast est une console 128 bits et la première de sa génération à voir le jour. Cependant malgré des capacités techniques convenables et un éventail de jeux de qualité elle a énormément souffert du manque de soutien de la firme Sega, affaiblie par ses précédents échecs.

Le fait est que les ventes sont moins bonnes qu'espérées. On a attribué par la suite le semi-échec de cette console à la mauvaise image, à l'époque, de la marque Sega (très marqué par l'insuccès de sa précédente console) et à l'attente suscitée par la sortie prochaine de la Playstation II. Mais on peut aussi ajouter à cela des rumeurs, arrivées très vite, d'abandon de la production par le fabriquant. On comprend donc facilement les réticences des amateurs de jeux vidéos à l'époque.

Malgré tout on ne peut pas dire que la commercialisation de la Dreamcast à été un échec total. Beaucoup de joueurs ont énormément apprécié la console et ses jeux. Et il existe encore aujourd'hui de nombreux fans et nostalgiques de la Dreamcast.

2. Description technique

Techniquement la console avait de quoi impressionner ses premiers acquéreurs. Disposants d'un hardware proche des nouvelles (à l'époque) bornes d'arcade Naomi, les conversions de jeux d'arcade sont quasiment identiques aux originaux. Les personnages en 3D on finalement perdus leur coté "assemblage de rectangles disgracieux". Et il était même possible, grâce à un modem intégré, de découvrir sur certains jeux les joies du jeu en ligne sur console.

La console est relativement petite avec une auteur de 7 cm et une largeur de 18,5 (forme carrée). Le dessus de la console comporte le lecteur de GD-ROM avec un bouton pour la mise en route et un autre pour l'ouverture du capot (ce dernier permet l'accès au lecteur ou l'on vient "clipser" les disques de jeu sur l'axe centrale) et un témoin de fonctionnement. L'avant de la console est pourvue de 4 ports propriétaires pour les manettes de jeux. L'arrière comportant le reste de la connectique (câble d'alimentation, connectique TV, modem et câble de commutation).


La manette est assez particulière avec une auteur plutôt importante. Elle ce prends tout de même en main facilement avec une croix directionnel, un stick analogique 4 boutons colorés marqués par les lettres A à D, un bouton "start" et gâchettes analogiques. De plus il est possible d’insérer dans la manette des cartes mémoire et / ou un module de vibration.
avatar
Maaad
Admin

Messages : 84
Date d'inscription : 07/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum